Comment reconnaitre une personne bipolaire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le trouble bipolaire affecte 1 à 2,5 % de la population française. C’est une maladie psychiatrique qui influe sur la régulation de l’humeur. La plupart du temps, les symptômes sont semblables à ceux de la dépression.

C’est pourquoi il est souvent d’identifier les personnes qui en souffrent quand on n’est pas un professionnel.

Il existe cependant, plusieurs signent révélateurs de ce trouble qui vous permettra de reconnaître facilement un bipolaire. Découvrez-les dans cet article.

Comment reconnaitre une personne bipolaire ?

Reconnaitre une personne bipolaire

L’hyperactivité bipolaire

Le trouble bipolaire est caractérisé par une alternance d’épisodes psychotiques. Le bipolaire passe donc de la période maniaque à la période dépressive. Au cours de la période maniaque, il aura tendance à être hyperactif.

Il est très énergétique, constamment agité, il éprouve un sentiment de toute-puissance. Il déborde d’énergie et à l’air heureux, confiant et optimiste.

Le bipolaire pourra par exemple, de nuit, et sans que cela ne soit nécessaire, décider de faire le grand ménage dans son appartement.

Une personne bipolaire est démesurément euphorique en phase maniaque. Tout lui semble beau et possible.

Un sentiment de bonheur et de plaisir très intense l’envahit face à des situations banales. Elle s’étonne de la réaction de son entourage quand elle remarque une indifférence de leur part.

La phase du passage à vide

Le malade émet une multitude de projets et pense pouvoir tous les réaliser. Certains de ces projets peuvent paraître surprenants et utopiques pour ses proches d’autant plus qu’ils sont parfois utopiques et manquent de cohérence.

Pendant ses moments de dépression, il reste presque inactif, il perd de l’intérêt pour ses passions et reste indifférent à toute activité d’habitude distractive.

Sa dépression est parfois radicale, il perd littéralement sa joie de vivre et devient morose. Certains en viennent même à vouloir se suicider.

Le bipolaire est facilement irritable

En fonction du type de bipolarité, le malade est agressif et violent, il s’emporte assez vite. La réaction de colère chez lui prend des proportions démesurées et dure des heures.

Il se montre menaçant aussi bien verbalement que physiquement sur des sujets très futiles. Ces signes seront encore plus visibles chez les malades ayant tendance à consommer de l’alcool ou à prendre de la drogue.

Les troubles du sommeil chez le bipolaire

C’est l’un des signes les plus explicites. Le bipolaire souffre de troubles de sommeil. Il a un sommeil très léger et dort soit très peu (en phase maniaque), soit excessivement (en phase dépressive).

Et même s’il ne dort pas assez la nuit, le bipolaire ne se sent jamais fatigué au réveil, il se sentira en pleine forme et débordera d’énergie.

Une incohérence dans ses propos

Un débit de parole très accéléré, des propos contradictoires, le bipolaire suit plusieurs idées à la fois. Il n’hésite pas à couper la parole aux autres. Il ne manque jamais de sujets de discussion, mais fera de sorte que la discussion tourne autour de sa personne.

L’hyper sociabilité chez les dépressifs

Il multiplie les contacts sociaux. Il veut s’assurer qu’il n’est pas oublié en tentant désespérément de nouer relation avec les gens. Aussi, lorsque ses proches s’éloignent de lui ou ne lui manifestent aucune affection, il devient très vite nerveux.

Vous savez à présent un peu plus sur les signes d’un trouble bipolaire. En somme, il faut retenir que le bipolaire passe de la joie à la tristesse de manière incompréhensible.

Il ne vit que très peu d’intervalles normaux au cours desquels il peut paraître en bonne santé et conscient de ses actes. Si vous remarquez ces signes sur une personne de votre entourage, n’hésitez donc pas à lui conseiller une visite chez un spécialiste.


Lisez aussi:

Bipolarité: Quels sont les symptômes des troubles bipolaires ?

Comment réparer son intestin irritable qui irrite l’esprit ?